26ème dimanche année B (lectures)

Date de publication :24 septembre 2021
By Info cathedrale

26 septembre 2021

Voici le texte d’un chant qui peut nourrir notre prière :

Pour accomplir les œuvres du Père,
en croyant à Celui qui a sauvé le monde ;
Pour témoigner que Dieu est  tendresse,
et qu’il aime la vie et qu’il nous fait confiance ;
Pour exposer ce temps à la grâce 
et tenir l’univers dans la clarté pascale,   

L’Esprit nous appelle à vivre aujourd’hui,  
A vivre de la vie de Dieu ;      
L’Esprit  nous appelle à croire aujourd’hui,        
croire au bel amour de Dieu ! 

Pour découvrir les forces nouvelles
que l’Esprit fait lever en travaillant cet âge,
Pour nous ouvrir à toute rencontre
et trouver Jésus-Christ en accueillant ses frères ;
Pour être enfin le sel, la lumière
dans la joie de servir le serviteur de l’homme,

Pour inventer la terre promise
où le pain se partage, où la Parole est libre,
Pour que s’engendre un peuple sans haine
où la force et l’argent ne seront plus les maîtres,
Pour annoncer le jour du Royaume,
sa justice et sa paix qui briseront les guerres,

Pour épouser la plainte des autres
en berçant le silence au plus secret de l’âme,
Pour assembler les pierres vivantes
sur la pierre angulaire où se construit l’Eglise,
Pour entonner un chant d’espérance
dans ce monde sauvé et qui attend sa gloire,

La parole de Dieu

PREMIÈRE LECTURE

« Encore un peu de temps, et j’emplirai de gloire cette Maison » (Ag 1, 15b – 2, 9)

Lecture du livre du prophète Aggée

La deuxième année du règne de Darius, le vingt et unième jour du septième mois, la parole du Seigneur se fit entendrepar l’intermédiaire du prophète Aggée : « Va parler à Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et au reste du peuple. Tu leur diras : Reste-t-il encore parmi vous quelqu’un qui ait vu cette Maison dans sa gloire première ? Eh bien ! Qu’est-ce que vous voyez maintenant ? N’est-elle pas devant vous réduite à rien ? Mais à présent, courage, Zorobabel ! – oracle du Seigneur. Courage, Josué fils de Josédeq, grand prêtre ! Courage, tout le peuple du pays ! – oracle du Seigneur. Au travail ! Je suis avec vous – oracle du Seigneur de l’univers –, selon l’engagement que j’ai pris envers vous à votre sortie d’Égypte. Mon esprit se tient au milieu de vous : Ne craignez pas ! Encore un peu de temps – déclare le Seigneur de l’univers –, et je vais ébranler le ciel et la terre, la mer et la terre ferme. Je vais mettre en branle toutes les nations, leurs trésors afflueront ici, et j’emplirai de gloire cette Maison– déclare le Seigneur de l’univers. L’argent est à moi, l’or est à moi – oracle du Seigneur de l’univers. La gloire future de cette Maison surpassera la première et dans ce lieu, je vous ferai don de la paix, – oracle du Seigneur de l’univers. »  – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 42 (43), 1, 2, 3, 4)

R/ Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
il est mon sauveur et mon Dieu ! (Ps 42, 5bc)

Rends-moi justice, ô mon Dieu, défends ma cause
contre un peuple sans foi ; 
de l’homme qui ruse et trahit,
libère-moi.

C’est toi, Dieu, ma forteresse :
pourquoi me rejeter ?
Pourquoi vais-je assombri,
pressé par l’ennemi ?

Envoie ta lumière et ta vérité :
qu’elles guident mes pas
et me conduisent à ta montagne sainte,
jusqu’en ta demeure.

J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
vers Dieu qui est toute ma joie ;
je te rendrai grâce avec ma harpe,
Dieu, mon Dieu !

ÉVANGILE

« Tu es le Christ, le Messie de Dieu. – Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup » (Lc 9, 18-22)

Alléluia. Alléluia. 
Le Fils de l’homme est venu pour servir,
et donner sa vie en rançon pour la multitude.
Alléluia. (cf. Mc 10, 45)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce jour-là, Jésus était en prière à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Au dire des foules, qui suis-je ? » Ils répondirent : « Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ; et pour d’autres, un prophète d’autrefois qui serait ressuscité. » Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Pierre prit la parole et dit : « Le Christ, le Messie de Dieu. » Mais Jésus, avec autorité, leur défendit vivement de le dire à personne, et déclara : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »             – Acclamons la Parole de Dieu.

26ème dimanche, Cathédrale de Tournai, Lecture de messes