Home | Contact | Plan du site

Plan d'accès | Infos pratiques | Agenda

Liturgie | Patrimoine | Restauration | Fouilles | Partenaires | Photographies | Ouvrages | Témoignages | musiCA


 

Les Anges gardiens

En juillet 2002, à l'occasion de la réouverture de la Cathédrale après une première série de travaux de stabilisation, un groupe de Bénévoles a été constitué sous l'impulsion du Doyen du Chapitre, le Chanoine Joseph Bourez.

Le public pouvait à nouveau accéder à une partie de l'édifice, redécouvrir la splendeur de son architecture, la richesse de ses sculptures et de ses trésors artistiques, deviner l'ampleur de la restauration à venir, et pour les croyants, renouer avec leurs pratiques pieuses.

Cette réouverture réjouissait tout le monde et était le résultat des efforts conjugués de toutes les parties concernées par l'état de Notre-Dame, depuis le Chapitre et son personnel jusqu'aux responsables des fouilles et aux autorités du chantier.

Pour des raisons de sécurité, de surveillance discrète, autant que d'accueil ou de pastorale, il n'était plus pensable de laisser l'édifice vide de toute présence humaine en dehors des heures d'offices, comme nous l'avions parfois connu par le passé. Une Cathédrale vivante, même aussi meurtrie que ne l'est Notre-Dame pour l'instant, se devait d'être dotée d'une équipe d'accueil dévouée. C'est dans cette optique que le groupe des Bénévoles s'est mis en place.

Ces volontaires organisent un accueil chaleureux qui frappe tous les visiteurs de la Cathédrale. A ceux qui leur posent des questions à propos du culte à la Cathédrale et dans la ville, ils transmettent les renseignements essentiels. Aux touristes de tous les pays attirés par ce monument classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco, ils fournissent les explications de base avant de les renvoyer vers l'Office du Tourisme, aux Guides de la Ville, vers les salles du Trésor. Aux Tournaisiens qui viennent vérifier les rumeurs qui courent à propos de la grande dame malade, ils indiquent l'évolution des travaux. Ils sourient, ils parlent, ils rangent un peu… En un mot, ils accueillent et donnent de notre Cathédrale dans la ville une image sympathique.

A raison de quatre tours de garde par jour, ceux que l'on appelle parfois les "anges gardiens de la Cathédrale" sont au poste, discrets, à peine reconnaissables à leur minuscule badge.

Ils connaissent les foules des mois de vacances et des événements patrimoniaux et religieux. Ils profitent de la fraîcheur de la Cathédrale en été et résistent aux rigueurs de l'hiver, ou aux courants d'air du chantier. Ils voient défiler les hordes de touristes, mais vivent aussi les petits matins recueillis des visiteurs de Notre-Dame la Brune ou du Saint Sacrement. Belges, Américains, Allemands, Français, Anglais, Italiens, Néerlandais, Sud-Américains, Espagnols, Portugais, Asiatiques, spécialistes ou simples curieux, les ont rencontrés pour un bref salut, ou pour des conversations à bâtons rompus. Tous ressortent de l'édifice charmés par leur accueil discret.

Qui sont donc ces personnages? Une bonne trentaine de dames et de messieurs qui se renouvellent de temps en temps. Versés en histoire, simplement amoureux de leur Cathédrale, intarissables à propos de notre cité, discrets répondant au mieux aux interrogations, ils diffusent tous chaleur humaine et amour de leur Cathédrale et de leur ville. Sans formation particulière, pas nécessairement polyglottes, ils sont accueillent les visiteurs et démontrent dans les faits que notre ville était bien digne d'abriter deux monuments Unesco.

Pour ceux qui souhaitent rejoindre l'équipe des volontaires bénévoles de la Cathédrale, le mieux est d'envoyer noms et coordonnées au Coordinateur du groupe. La Cathédrale a toujours besoin d'anges supplémentaires!

Contact: Francis Vande Putte, Rue Octave Leduc 13 à 7500 Tournai (Belgique).